La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative qui résulte de la mort lente et progressive des neurones du cerveau. Avec plus de 200 000 personnes touchées par la maladie en France, Parkison figure, avec Alzheimer et les AVC, parmi les formes de dépendances les plus courantes chez les personnes âgées. Cette affection ne réduit pas l’espérance de vie du patient mais nécessite un encadrement médical adapté. Chez Carthagea, notre maison de retraite médicalisée est équipée pour l'accueil des personnes atteintes de cette maladie. Cet article vous invite à découvrir les principales caractéristiques de la maladie de Parkinson et vous présente les avantages d’une prise en charge dans notre Ehpad, auprès de professionnels qualifiés et spécifiquement formés pour vous accompagner dans un cadre exceptionnel.

Qu’est-ce que la maladie de Parkinson ?

Parkinson est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par la destruction des neurones à dopamine impliqués dans le contrôle des mouvements du corps et la motivation.

Lorsque ces types de neurones sont détruits à hauteur de 50 à 70 %, les premiers symptômes appraissent (raideur, lenteur de mouvement, tremblements au repos, apathie…). C’est bien à souvent à ce moment-là que le diagostic est posé. En France, la maladie est diagnostiquée en moyenne à l’âge de 58 ans.

Bien que les symptômes (voir plus bas) soient aisément identifiables, les causes de la maladie sont à ce jour encore inconnues. Toutefois, il semblerait que des facteurs génétiques couplés à des facteurs environnementaux constituent une piste sérieuse à creuser pour mieux identifier l’origine de la maladie.

Qui sont les personnes les plus touchées par cette maladie ?

A l’échelle mondiale, 5 millions de personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson. Un chiffre qui pourraient frôler les 10 millions à l’horizon 2030.

Cette affection touche en France environ 200 000 personnes et 25 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Avec 2 fois plus de cas en l’espace de 25 ans, Parkison représente la deuxième maladie neurodégénérative, après la maladie d'Alzheimer et la deuxième cause de handicap moteur d'origine neurologique chez les personnes âgées après les AVC.

  • Les hommes sont davantage touchés que les femmes : 1,5 fois plus
  • 17 % des nouveaux cas diagnostiqués sont âgés de moins de 65 ans
  • La maladie augmente considérablement (2 fois plus de cas en 25 ans) en raison du vieillissement de la population et de l’allongement de la durée de vie

Prévalence de la maladie de Parkinson en France en 2015 par âge et par sexe Maladie de parkinson Ehpad

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/Maladie-de-Parkinson-2-fois-plus-de-cas-en-25-ans

Quels sont les symptômes ?

Parkinson est une maladie complexe qui évolue différemment selon les patients et peut présenter des symptômes variables d’une personne à une autre.

Les symptômes majeurs de la maladie sont la lenteur à initier les mouvements (akinésie), une raideur musculaire spécifique et le tremblement au repos, d’autres manifestations peuvent apparaître : fatigue, l'apathie ainsi que des troubles de la motricité, troubles du comportement…

Il est très fréquent que les symptômes ne touchent que la moitié du corps, on parle alors de manifestations asymétriques.

Pourquoi venir dans un Ehpad tel que Carthagea ?

Pour contrôler l’évolution de la maladie, une prise en charge médicale et un encadrement adaptés sont indispensables. Il est donc essentiel de bien choisir une maison de retraite, tant pour le personnes âgées dépendantes que pour leurs familles.

Chez Carthagea, nos résidents en perte d’autonomie sont soignés par un personnel qualifié et spécialement formé à cette pathologie, avec un service haut de gamme dans un cadre exceptionnel. Nos établissements sont spécialement conçus dans le souci d’améliorer la fin de vie de nos pensionnaires avec des soins de qualité et un environnement apaisant.

Les pensionnaires nécessitant un accompagnement dans les actes essentiels de la vie (pour le lever, le coucher, la toilette, les repas…) sont aidés par le personnel de l’Ephad dans un souci de bientraitance et dans une atmosphère chaleureuse.

Les soins réalisés par notre équipe soignante sont placés sous le contrôle d’un médecin coordinateur.

Les soins quotidiens (pansements, mesure de la glycémie, distribution des médicaments...) sont effectués par le personnel soignant de l’EHPAD. Le médecin coordonnateur et son équipe s’occupent également de la coordination des interventions du médecin traitant (qui n’est pas le médecin coordonnateur) et des rendez-vous avec les spécialistes.

Enfin, une convention fiscale s'applique entre la France et la Tunisie permettant une réduction d'impôt.

Alors si vous êtes convaincus !