Quelles différences entre Ehpad et maison de retraite ?

Différence entre EHPAD et maisons de retraite

En France, les maisons de retraite peuvent accueillir les personnes âgées à partir de 60 ans. Les Ehpad sont des maisons de retraites médicalisées qui sont spécialement conçues pour les personnes âgées dépendantes en perte d’autonomie alors que les maisons de retraite non médicalisées s’ouvrent à un public plus autonome. Ces résidences seniors sont parfaites pour un hébergement temporaire ou permanent.

Ainsi, les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson ou ne parvenant plus à effectuer les gestes de la vie quotidienne (se laver, se restaurer, se lever, marcher…) ont leur place en résidence médicalisée. Ici, vous trouverez un service médico social. L’Ehpad est la solution qui s’impose lorsque les personnes âgées ne sont plus suffisamment autonomes pour continuer à vivre chez elles. L’intervention de l’aide à domicile est une solution adaptée lorsque les personnes âgées n’ont pas besoin d’une surveillance constante. Cependant, lorsque les soins deviennent permanents et que les services à domicile ne sont plus suffisants, la résidence médicalisée est à envisager, afin d'avoir une aide médicale h24/7.

Les maisons de retraite plus traditionnelles ne sont pas équipées pour accueillir les personnes âgées souffrant d’un perte d’autonomie importante. Lorsque les seniors n’ont plus toutes leurs facultés mentales et physiques, l’encadrement en Ehpad leur permet de vivre dans un environnement sûr et adapté à leurs besoins spécifiques. Il est indispensable pour elles d'avoir un médecin coordinateur et un suivi médical pour les occupants qui ont besoin d'être gérés. Par contre, les maisons de retraites traditionnelles sont une excellente solution pour les personnes âgées autonomes ou faiblement dépendantes ne souhaitant plus vivre à leur domicile. En effet, il ne faut pas oublier que les résidences pour les seniors permettent de lutter contre l’isolement : les personnes âgées sont encadrées en permanence et peuvent participer à de nombreuses activités. Elles n’ont plus de souci à se faire avec l’intendance du quotidien (préparation des repas et des médicaments, ménage…) et peuvent se concentrer sur leur retraite.

La prise en charge médicale en maison de retraite et en Ehpad

La prise en charge n’est pas la même dans une résidence médicalisée (Ehpad) et une maison de retraite :

Prise en charge médicale en EHPAD
  • En maison de retraite, le personnel soignant est formé aux soins courants de gérontologie et peut intervenir en cas d’urgence. Cependant, l’établissement n’est pas adapté pour l’accueil des personnes âgées dépendantes physiquement ou mentalement.
  • Les maisons de retraite médicalisées (ou Ehpad) sont des maisons de retraite pouvant accueillir les personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie physique ou mentale. La priorité est donnée aux personnes âgées dont le degré de dépendance a été évalué en GIR 1, 2, 3 ou 4. Il peut toutefois y avoir des résidents de moins de 60 ans en résidence médicalisée : en général, ce sont des personnes handicapées et inaptes au travail qui ont pu obtenir une dérogation. En Ehpad, le personnel soignant est formé à la gérontologie et peut prodiguer les soins nécessaires au bien-être et à la santé de la personne âgée en perte d’autonomie.
  • Certaines maisons de retraite traditionnelles possèdent une unité de soin spécialement adaptée aux personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer. Ainsi, les Unités Protégées pour Personnes Désorientées (UPPD) peuvent accueillir les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer dans un environnement adapté et sûr.
  • Enfin, depuis quelques années, des résidences médicalisées spécialisées dans la maladie d’Alzheimer apparaissent. Ces maisons de retraite accueillent uniquement des personnes âgées atteintes par la maladie d’Alzheimer.

La tarification en résidence médicalisée et en maison de retraite ?

Le coût d’une maison de retraite non médicalisée n’est pas le même que pour une résidence médicalisée. En effet, la prise en charge médicale des personnes âgées est différente : elle est beaucoup plus importante en Ehpad. Le personnel soignant est également plus nombreux en résidence médicalisée pour une meilleure prise en charge des personnes âgées dépendantes.

Attention, d’une maison de retraite à une autre, le tarif peut également beaucoup varier. En effet, il faut compter entre 500 et 1500 euros en moyenne par mois pour vivre dans une résidence non médicalisée pour les seniors. Par contre, il faut compter entre 1800 euros et 3000 euros par mois en moyenne en Ehpad.

Cette différence de coût entre les établissements d’hébergement pour les personnes âgées s’explique par la localisation de la maison de retraite (à Paris, les structures d’accueil sont plus onéreuses qu’en Province), mais également par les prestations proposées aux seniors et à leur famille.

Comment faire le bon choix pour ses proches ?

Afin de faire le meilleur des choix pour vos proches, il est important de tenir compte de leur degré de dépendance, mais également de leurs attentes.

Le médecin traitant peut mener une évaluation auprès de la personne âgée afin de définir son niveau de GIR. Un senior dont le degré de perte d’autonomie est évalué de 1 à 4 a tout intérêt médical à être placé dans un Ehpad, autrement dit une résidence médicalisée. Par contre, une personne âgée relativement autonome (GIR 5 ou 6) trouvera plus sa place dans une maison de retraite traditionnelle.

Que faire si une personne âgée fortement dépendante de votre entourage refuse de vivre en Ehpad ? Vivre en résidence médicalisée peut faire peur aux personnes atteintes d’un handicap ou d’une maladie dégénérative, même s’il s’agit bien souvent de la meilleure solution. Il est important de tenir compte de cette crainte et d’y répondre. Si la personne souhaite continuer à vivre chez elle, l’assistance d’un service d’aide à domicile peut faciliter le quotidien. Certaines résidences médicalisées permettent également l’accueil de jour : un bon compromis pour les personnes âgées qui peuvent ainsi continuer à vivre chez elle tout en bénéficiant d’un encadrement adapté à leurs besoins. La possibilité de faire un court séjour en maison de retraite (médicalisée ou non) est aussi une bonne façon de préparer psychologiquement la personne âgée à l’éventualité d’un séjour plus permanent dans une structure d’accueil pour les seniors. C'est ainsi qu'une personne âgée pourra se rendre compte qu'un Ehpad n'est pas un simple lieu avec un bon cadre de vie , mais également une "maison de famille" où l'on y trouve convivialité ainsi que de nombreux services seniors.

Vous hésitez entre une maison de retraite ou un Ehpad ? Discutez-en avec le médecin traitant de votre proche et rapprochez-vous du médecin coordinateur des établissements d’hébergement qui vous intéressent. Il est important de trouver un lieu de vie adapté afin de bien vieillir.

Alors si vous êtes convaincus !