Maison de retraite

La maison de retraite : une résidence pensée pour le bien-être des personnes âgées

Une résidence pensée pour le bien-être des personnes âgées

La maison de retraite est un lieu qui accueille les personnes âgées. Les seniors sont totalement pris en charge au quotidien : une chambre privative leur est réservée, leurs repas sont préparés, les soins nécessaires à leur santé et leur bien être sont dispensés et des animations adaptées à leur degré de handicap sont également organisées.

Il faut savoir qu’il existe des maisons de retraite publiques et privées : elles ne proposent pas forcément les mêmes prestations et leur tarif n’est pas du tout le même. De plus, certaines maisons de retraites sont médicalisées : il s’agit des Ehpad, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Il existe toutefois des maisons de retraite qui ne sont pas médicalisées et qui accueillent principalement les personnes âgées bénéficiant d’un bon degré d’autonomie.

Les personnes âgées autonomes ne désirent pas toutes être maintenues à domicile. En effet, la vie en maison de retraite possède de nombreux avantages : elle permet de lutter contre l’isolement et possède un cadre de vie rassurant. Pour les personnes âgées dépendantes, la vie en Ehpad est bien souvent nécessaire lorsque les services d’aide à domicile ne sont plus suffisants pour assurer leur bien-être, leur santé et leur sécurité. La famille n’a pas toujours la possibilité ou la volonté d’assurer les soins quotidiens des personnes âgées dépendantes. La solution de la maison de retraite médicalisée est rassurante pour les personnes âgées et leurs proches : le personnel médical est présent 24h/24 pour les soins quotidiens et en urgence des seniors dépendants.

Les maisons de retraite, qu’elles soient médicalisées ou non, accueillent les personnes âgées à partir de l’âge de 60 ans. Cependant, dans certains cas, l’accueil en Ehpad peut se faire avant l’âge de 60 ans. C’est notamment le cas pour les personnes handicapées ne pouvant pas être maintenues à domicile.

Découvrez de plus amples informations sur les différentes maisons de retraite qui existent en France.

Les maisons de retraite publiques

Les maisons de retraite publiques, qu’elles soient médicalisées ou non, relèvent d’un centre hospitalier, d’un centre d’action sociale ou d’une commune. Elles représentent près de 60% des maisons de retraite en France.

Maisons de retraite publique

Les maisons de retraite publiques possèdent de nombreux avantages :

  • La qualité de l’accueil et des soins est encadrée : si une personne âgée de votre entourage est placée dans un Ehpad public, vous aurez la garantie que ses services répondent à un cahier des charges strict.
  • Le tarif hébergement est beaucoup moins onéreux que dans le privé.
  • La majorité des maisons de retraite publiques sont habilitées à accueillir des personnes âgées bénéficiant de l’aide sociale : même les seniors disposant de faibles revenus peuvent être acceptés en Ehpad public.

Cependant, les maisons de retraite publiques ont un inconvénient de taille. En effet, comme le tarif hébergement y est très intéressant, les listes d’attente sont généralement très longues. Il faut parfois attendre un an avant d’obtenir une place en maison de retraite publique. Elles ne sont donc pas forcément adaptées aux situations d’urgence.

Les maisons de retraite privées

Les maisons de retraites privées offrent la même prise en charge que les établissements publics. Elles sont gérées par des fondations, des grands groupes ainsi que des mutuelles et des caisses de retraite. Toutefois, leur fonctionnement n’est pas tout à fait identique. Voici les principaux avantages des maisons de retraite privées :

  • La qualité de l’hébergement est généralement supérieure par rapport aux établissements publics. La structure d’accueil est plus moderne et les équipements plus récents.
  • Les prestations offertes par la maison de retraite privée sont haut de gamme et permettent aux personnes âgées de bénéficier d’un cadre de vie optimal pour bien vieillir (balnéothérapie, thérapies non médicamenteuses coûteuses…)
  • Le tarif hébergement étant plus élevé que dans le public, les listes d’attente sont moins longues. Si vous souhaitez placer une personne âgée dépendante en urgence dans un établissement d’accueil, le choix du privé est donc judicieux.

Bien évidemment, l’inconvénient de la maison de retraite privée est son coût, beaucoup plus élevé que dans le public. Cependant, il faut savoir que certains établissements privés sont habilités à recevoir l’aide sociale. L’aide au logement peut également permettre de faire baisser la note de la maison de retraite privée si l’établissement respecte certaines normes. Si vous êtes intéressé par une maison de retraite privée, nous vous conseillons de vous renseigner sur ses différentes habilitations.

Les maisons de retraite médicalisées (Ehpad)

Les maisons de retraite médicalisées, également appelées Ehpad, sont spécialement conçues pour accueillir les personnes âgées dépendantes. Lors de l’admission en maison de retraite médicalisée, le niveau de dépendance de la personne âgée doit être compris entre le GIR 1 et le GIR 4. Les personnes âgées autonomes ne sont pas censées être acceptées en Ehpad, mais il existe certaines dérogations possibles. Les maisons de retraite médicalisées sont totalement adaptées aux besoins des personnes âgées ne pouvant plus se déplacer ou dont les capacités mentales sont altérées. Le personnel soignant est à leur disposition tout au long de la journée et de la nuit afin de les assister dans les gestes de la vie courante. Les personnes âgées en fin de vie ou souffrant de maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson, Sclérose en plaque) peuvent également être accueillies en maison de retraite médicalisée : une unité de soin leur est consacrée et le personnel soignant est formé à l’encadrement de ces maladies du grand âge.

Vous hésitez entre une maison de retraite publique ou privée ? Vous ne savez pas si votre proche doit être placé en Ehpad ou en maison de retraite non médicalisée ? Nous vous conseillons de vous rapprocher du médecin traitant de la personne âgée afin de faire le point sur son état de santé et sur ses besoins. De cette manière, vous pourrez plus facilement choisir une maison de retraite, médicalisée ou non, répondant à l’ensemble de ses besoins.

Alors si vous êtes convaincus !