Les premiers jours d’une personne âgée en Ehpad
477
post-template-default,single,single-post,postid-477,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
premiers jours d’une personne âgée dépendante en Ehpad

Comment faciliter les premiers jours d’une personne âgée dépendante en Ehpad ?

Lorsque le degré de dépendance d’une personne âgée devient difficile à gérer pour ses proches et que le maintien à domicile n’est plus possible, la solution de l’Ehpad est à envisager. Cependant, l’entrée dans une résidence médicalisée peut être déstabilisante et mal vécue par les personnes âgées dépendantes. Si vous êtes dans l’obligation de placer l’un de vos proches dépendants en Ehpad, voici quelques conseils qui vous permettront de faciliter ses premiers jours en établissement.

Comment préparer une personne âgée à la vie en maison de retraite ?

Lorsque les capacités cognitives d’une personne âgée ne sont pas altérées, une résistance à l’entrée en Ehpad peut apparaître si la décision est contrainte. Dans un premier temps, l’aide à domicile peut permettre le maintien à domicile d’une personne âgée en perte d’autonomie. Mais si la famille se rend compte que cette solution n’est pas envisageable sur le long terme, il est important d’en parler avec la personne âgée, lui expliquer que dans quelques mois, pour sa sécurité, il vaudra mieux entrer en Ehpad.

Pour que la décision soit partagée, il convient de préparer la personne âgée en douceur par la communication. Une période de transition peut également être prévue : l’accueil de jour ou l’hébergement temporaire sont de bonnes façons de chasser les craintes des personnes âgées en perte d’autonomie, en plus de soulager les aidants.

Privilégiez une admission l’après-midi

Le matin, le personnel soignant doit accomplir de nombreuses tâches auprès des résidents de l’Ehpad : la toilette, les soins et la distribution des médicaments. Il est donc préférable de prévoir l’admission de la personne âgée dépendante l’après-midi : le personnel pourra prendre le temps de l’accueillir dans des conditions optimales.

Une visite des locaux et une présentation du personnel pourront être organisées pour faciliter l’intégration de la personne âgée dépendante.

L’importance des visites de la famille et des amis en Ehpad

Le jour de l’admission, la présence de la famille est très importante. En effet, l’entrée en Ehpad peut déstabiliser les seniors : la présence familiale permet une transition en douceur. Avant de quitter le nouveau résident, il est conseillé à la famille de planifier les prochains jours de visite pour que la personne âgée en perte d’autonomie ne se sente pas à tort abandonnée. De manière générale, les visites de la famille et des amis sont très importantes pour le bien-être des seniors.

Des repères familiers dans un environnement nouveau

S’acclimater dans un nouvel environnement est difficile pour tous. Alors pour une personne âgée qui souffre de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson , il faut comprendre que cela peut être encore plus difficile à vivre. C’est pourquoi, il est vivement conseillé aux personnes âgées d’apporter des objets personnels afin de décorer leur chambre : ces repères familiers sont essentiels pour aider le nouveau résident à se sentir chez lui. Par exemple, vous pouvez l’inciter à apporter des photos, une petite radio, des livres, etc.

Une fois que la personne âgée aura ses repères au sein de l’Ehpad, il est également recommandé de l’inciter (sans la forcer) à participer aux activités proposées par la résidence médicalisée. Une bonne façon d’apprendre à connaître les résidents de l’Ehpad et à s’occuper avec de nombreux loisirs.

N’hésitez pas à vous rapprocher de l’Ehpad afin de vous faire conseiller sur l’intégration de vos proches dépendants en maison de retraite médicalisée.

Pas de Commentaires

Postez un commentaire

Suivez-Nous sur Instagram